Samsung, partenaire officiel du WTF!

Ça n’a probablement échappé a personne ces derniers jours, Samsung a dévoilé le dernier-né de sa famille des smartphone Galaxy, le tout-nouveau, indispensable, fabuleux, magique, ahurissant, Galaxy S4

Ouuuuh que c’est mystérieux…

Aujourd’hui Samsung a presque réussi a créer autour des cycles de sortie de ses téléphone une hype aussi importante que celle d’Apple. Forcément quand on est aussi agressif sur ses campagnes promotionnels au bout d’un moment l’effet lavage de cerveau finit par marcher. Mais Samsung à un gros problème dans sa campagne de communication, un fléau qui sape leur image de marque, c’est eux-même.

A trop vouloir se démarquer…

En soi les vidéos de teasing pré-évènementielles avec ce petit gamin et sa boite favorite ne sont pas particulièrement ratés (même si ce gamin en costard avec un valet bienveillant devrait éveiller quelques soupcons chez DC Comic) 

He’s the hero Gotham deserves, but not the one it needs right now

En fait là ou la bat blesse c’est justement lors du grand raout de lancement de leur nouveau produit. Les présentations cadré, lisse et hyper formaté d’Apple commencent peut-être a prendre un peu la poussière mais il y à un monde entre ça et ce que nous as servi Samsung la semaine dernière.

Attention les yeux voici 50 minutes de claquettes, de danse, de voitures collé au mur. Bref 50 minutes de WTF Samsung style:

Si vous avez regardé la vidéo en entier sans vous facepalmer au moins une dizaine de fois vous avez mon respect éternel. Samsung a pris le contrepied total d’Apple et des ses conférence cosy-branché et nous as servi un show survitaminé au relents de Broadway des grands jours qui laisse un peu perplexe. Pourquoi nécessairement faire une parodie de vaudeville sur scène pour faire la démo d’une technologie de tracking visuel ? Très honnêtement une démo simple et concise conquiert plus le public que 5 minutes de mauvais théâtre.

Bref Samsung a débauché tous les acteurs de Broadway pour divertir un maximum son audience, divertir a telle point qu’on en oublierait ce qu’on est venu voir.

Un gamin qui fait des claquettes et 3 Desperate Housewifes dans mon téléphone ?

Mais voilà, a force d’en faire des tonnes la présentation finit forcément par être indigeste. La liste des specs est envoyé en 15 minutes et après on a simplement le droit à un défilé de scénette sensé présenter la liste des nouveautés du téléphone.

C’est là que ca devient catastrophique, certaines scène sont tellement absurde, ratées ou clairement exagerée que ce qu’on retient a la fin de la présentation c’est plus la forme de la présentation qu’un quelquonque fond qui nous as échappée quand on a subis l’agression de scène parfois clairement sexiste ou cliché à en vomir.

Et le résultat c’est qu’au bout de 50 minutes on à vu 15 micro-scène de théâtre décousu et sans rapport les uns avec les autres et qu’on a tout bonnement oublié les nouveautés qu’on a tenté de nous présenter.

Les nouveautés technique d’un téléphone sont simplement noyé sous une présentation bizzaroïde et un peu raté. Et c’est triste parce qu’en fait je pense que Samsung aurait mieux aimé qu’on ressorte de là en se disant que ce téléphone est génial plutôt qu’en se grattant la tête et en se demandant exactement ce qu’on venait de voir.

Voilà pourquoi Samsung est dangereux pour lui même, il arrive a se desservir dans ses propres conférence de lancement de produit. A laisser repartir les gens encore plus confus qu’ils ne l’étaient en rentrant. C’est de l’auto-sabotage

Mais au fond je me fais pas vraiment de soucis pour pauvre petit Samsung, les seuls qui ont concrètement regardé cette conf’ ce sont les journalistes ou les passionné et aujourd’hui Samsung chasse dans les terres du très grand public, qu’il attrapera encore une fois a coup de bannière de 8m sur 12 partout dans le métro. Et on versera quand même une petite larme sur l’exploitation outrancière d’enfant de 8 ans par des géants Coréens.

Samsung, partenaire officiel du WTF!